A propos

Qui stoppera le cours de cette "folie" qu’est le changement climatique? Si pas nous, qui? Si pas maintenant, quand? Yeb Sano

Nous explorons un élément clé de la crise climatique en posant cette question très basique : qui protège nos forêts?

Les forêts occupent près du tiers des terres continentales et jouent un rôle majeur pour endiguer les rapides effets du changement climatique en absorbant une quantité estimée à 2,5 milliards de tonnes de dioxyde de carbone chaque année. Au sein de ces forêts vivent des peuples traditionnels autochtones qui ont une connexion profonde et spirituelle avec les forêts et une connaissance ancestrale de leur habitat naturel. Et ces peuples, qui vivent aujourd’hui en forêt, sont engagés dans un combat dur, violent et permanent pour les préserver.

If Not Us Then Who raconte l’histoire personnelle et unique de ces peuples discrets mais essentiels, alors qu’ils luttent pour protéger leurs vies, leurs cultures et nos forêts. S’engager dans la protection de notre planète n’est pas seulement une affaire de politiques ou de politiciens mais surtout une affaire d’hommes, d’engagements et d’actions concrètes, quelle qu’en soit l’échelle.

En savoir plus sur le projet

Tous nos films sont participatifs – nous travaillons avec des membres de peuples autochtones partageant avec nous les histoires qu’eux-mêmes estiment important de raconter. De l’Indonésie au Pérou, nous avons travaillé en lien avec des réseaux de communautés autochtones afin de mieux comprendre leurs propres expériences. De ce fait, les contenus présents sur ce site web reflètent le travail de nos principaux partenaires : AMAN, AMPB, REPALEF et COICA.

Notre but final est de partager ces contenus avec les communautés auprès de qui nous avons travaillé, afin qu’elles puissent les utiliser pour mener leurs propres campagnes et motiver des changements au niveau local. Lorsque nous en avons l’opportunité, nous portons notre travail à l’attention du public international, notamment en créant des contenus spécifiques sur les réseaux sociaux. Cette diffusion nous semble essentielle, à une ère où la surconsommation de biens affecte très directement les communautés vivant au plus près des ressources naturelles, telles que les forêts primaires.

Nos contenus sont désormais utilisés par de nombreuses organisations non gouvernementales (Global Witness, Rainforest Foundation, ISA, RAN) afin d’informer les décideurs des grandes entreprises et des gouvernements sur les besoins rencontrés par ces communautés. Nos films, nos photographies et nos écrits sont une porte ouverte pour comprendre l’impact au niveau local de sujets complexes, comme le changement climatique et le marché mondial des biens de consommation.

Lorsque l’actualité rencontre les sujets traités dans le cadre de notre projet, des journalistes ont également utilisé nos contenus, qui ont été publiés dans Le Monde, El Pais, The New York Times, The Guardian, Mongabay, BBC online et de nombreux autres titres.

Il nous tient à cœur que nos contenus soient utilisés pour éduquer et informer, pour faire évoluer les mentalités et toucher le cœur de nos publics, quels qu’ils soient. Nous voulons que le monde sache que si nous voulons protéger les forêts, alors il nous faudra avant tout écouter et être attentifs aux personnes qui vivent au cœur de ces forêts.

Environment Defenders